Webmarketing

Jeune entrepreneur, comment attirer de nouveaux clients régulièrement ?

Par Magalie Aube, le 18 juin 2022, mis à jour le 10 août 2022
Jeune entrepreneur, comment attirer de nouveaux clients régulièrement ?

Lorsque l’on vient de lancer son activité professionnelle, il est souvent difficile d‘acquérir de nouveaux clients régulièrement. Les journées passent vite, beaucoup d’énergie et de temps sont dépensés dans la mise en place, la prospection télémarketing et les déplacements pour développer son réseau. Malgré des efforts pour se faire connaître, il arrive qu’il y ait trop peu de clients à la clé pour générer suffisamment de chiffre d’affaires et vivre pleinement de son activité. Sans fiabilité financière, on ne peut pas se projeter à long ou court termes. On s’épuise alors qu’on n’exerce pas encore son métier. La pratique de celui-ci est ralentie ; le gain d’expertise aussi. A cette incertitude financière, s’ajoute le syndrome de l’imposteur qui amène à se poser la question : faut-il persévérer ou arrêter ? Bonne nouvelle : des solutions existent pour booster son activité !

Quelles sont les astuces des professionnels du web pour réussir à vivre de leur activité ?

Définir son positionnement :

Pour être attirant, il est essentiel d’être animé par ce que l’on fait en allant chercher son authenticité, sa spécificité, sa manière de faire. Déterminer le problème que l’on est capable de résoudre et qui nous fait vibrer par le biais de notre expérience personnelle permet de définir sa vision, son ambition, sa mission et la promesse que l’on fait à son client.

Identifier sa cible :

Il est important que le problème du client soit défini comme “DUR” : Douloureux (votre client souffre tant que le problème n’est pas résolu), Urgent (votre client doit agir maintenant), Reconnu (votre client a conscience d’avoir un problème et cherche activement une solution). Résolvez-vous aujourd’hui un problème DUR pour votre client ? Quelles sont ses pensées, ses mots, ses maux, ses émotions, ses comportements, ses souhaits et idéaux ? Pour capter l’attention de sa cible, il faut lui parler d’elle en utilisant le même langage.

Définir son offre irrésistible :

Utilisez un nom “sexy” et mettez en avant ce qui vous passionne pour être attractif dans votre communication. Pour définir le bon prix de l’offre, l’important est de définir à l’avance un objectif de chiffre d’affaires concret et un objectif de nombre de clients actifs. Posez-vous la question : Quel prix êtes-vous prêt à accepter ? et quel prix vous motive suffisamment ?

Créer son identité visuelle sur le réseau social le plus adapté à sa cible :

Nom, accroche, bannière, page de groupe et questions filtres sont à mettre en place pour gagner en visibilité et assoir son positionnement d’une part, et pour mieux connaître le lead et l’engager d’autre part. Les réponses aux questions filtres de la page du groupe (sur Facebook ou LinkedIn) serviront pour poursuivre l’avancement du lead dans le funnel de vente et lors de l’échange écrit et/ou oral avec lui.

Publier du contenu adapté et convertir des leads :

Pour savoir ce qui fonctionne ou pas, il faut observer ce qui marche chez les autres et chez soi. Il faut donc se lancer dans la création de publications et les poster sur des créneaux horaires différents pour voir qui cela intéresse et sur quels créneaux horaires il y a plus d’audience. Cela peut être des articles instructifs avec une photo, des vidéos, des publications courtes et récurrentes sous forme de question ou de défi. Pour structurer un post, il est également possible d’utiliser la méthode suivante avec 6 points principaux à évoquer : l’accroche, le problème, les conséquences du problème, le quoi faire (succinctement), les bénéfices à le faire, l’appel à l’action. Pour maintenir la relation avec ses leads, il est possible d’échanger avec eux en message privé, en leur parlant d’eux, en les questionnant et en reformulant leurs propos ; l’objectif étant d’aboutir à un échange téléphonique qui permettra de faire un point sur la situation du lead, où il en est aujourd’hui et où il souhaite aller, et lui proposer vos services.

Faire du Social Selling en utilisant les réseaux sociaux, permet de mieux gérer son temps et son organisation, de gagner en productivité, efficacité et sérénité et de développer son chiffre d’affaires plus facilement.

La réussite d’un entrepreneur du web = 20% de stratégie + 80% de mindset

Changez positif !

Même avec une stratégie bien définie, le mindset est primordial pour gagner en leadership. Un conseil, lire « Comment se faire des amis » de Dale CARNEGIE et mettre en pratique les techniques sur plusieurs semaines, pour positiver et changer son langage, sa façon de penser, ses comportements, ses émotions et son attraction énergétique.

Selon une citation d’Albert Einstein, « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent » alors prenons la responsabilité de changer quelque chose, pour atteindre un meilleur résultat ! notamment en étant dans un état d’esprit de “désir” plutôt que de “manque” ; et en faisant comme si tout était possible !

Osez expérimenter !

On attend souvent la situation parfaite pour oser se lancer (dans des posts et des vidéos par exemple) mais la certitude, on ne l’a jamais quand on est entrepreneur. Alors même s’il y a des loupés au début, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » et que l’on s’expertise. Pour laisser de côté le syndrome de l’imposteur, mieux vaut ne pas se déclarer comme un expert mais comme un passionné qui cherche à le devenir (expert)

Vous êtes un entrepreneur et ressentez le besoin d’être accompagné dans le développement de votre business digital : contactez-nous chez Digital Freedom ou rejoignez le groupe Facebook “Ma vie d’entrepreneur sur le web”.

Magalie Aube

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.