Référencement naturel

Comment optimiser sa balise Title en SEO ?

Par Déborah Soude, le 18 décembre 2019 - optimiser, référencement, seo, title
Google Search Console sur un ordinateur

Quand un moteur de recherche analyse une page HTML, certaines balises ont plus d’importance que d’autres, il est donc important de bien choisir vos balises afin d’optimiser le référencement de votre page. Vous l’aurez compris, parmi ces balises on compte la balise title. Toutefois, si vous n’êtes pas à l’aise avec le référencement, je vous invite à lire SEO et Réfencement : Google est ton ami afin de comprendre comment ça fonctionne avant de lire cet article. Sinon, place aux fondamentaux.

Qu’est ce que la balise <title> ?

L’élément <title> est le seul élément obligatoire d’un document HTML. Bien qu’il soit requis pour qu’un document soit valide, la plupart des navigateurs les plus populaires ne réagiront pas à son absence. Il est placé entre les balises  <head> . Le contenu de cet élément sera utilisé par le navigateur de l’usager pour désigner la page (par exemple sur l’onglet ou dans les favoris), ainsi que par les moteurs de recherche. L’élément <title> ne peut apparaître qu’une seule fois dans le document HTML. Il sert généralement à identifier sommairement le contenu de la page. Il ne fait pas partie du contenu du document, mais est plutôt une propriété de celui-ci. 

Wikipédia
Grossièrement, la balise title correspond au titre de votre page web.

Bien que Wikipédia explique correctement ce que c’est, laissez moi vous l’expliquer plus familièrement.

Grossièrement, la balise title correspond au titre de votre page web. Il s’agit d’un champ essentiel à ne pas négliger dans le cadre d’une bonne stratégie d’optimisation du référencement naturel puisqu’elle est l’un des critères les plus importants pour les moteurs de recherche. Elle apparait donc dans le nom de votre onglet, mais également comme titre lorsque vous faîtes une recherche google.  La balise title décrit le contenu d’une page. Elle est donc primordiale pour faire comprendre aux moteurs de recherche le sujet dont traite votre page. C’est grâce à ça que le robot pourra indexer, positionner votre page correctement. Pour aller plus loin encore, votre balise title est essentielle pour vos utilisateurs, pour savoir ce sur quoi ils cliquent.

Quelles sont les règles de rédaction ?

1. Qu’est ce que vous écrivez ? Et pour qui l’écrivez vous ?

Avant de penser au robot, pensez à votre utilisateur, c’est pour lui que vous écrivez, non ? Vous aurez plus de chance de taper juste si vous pensez à votre visiteur, cette règle vous permettra de ne pas passer pour un spammeur ou un tricheur.

Ensuite, demandez-vous ce que vous aimeriez voir figurer dans le titre si vous tombiez sur votre article. En bon utilisateur que vous êtes, vous aimeriez savoir de quoi va parler l’article, ce qu’il va contenir. Vous seriez probablement décontenancé de cliquer sur « Recette de crêpe facile » et de tomber sur le drive de Leclerc, non ?
Donc la balise titre d’une page doit impérativement parler du contenu de la page en question. Le titre doit être en adéquation avec le contenu global. Les robots ne sont pas bêtes, ils relèvent un maximum d’informations sur votre page avant de la classer dans le bon thème donc mettre un titre en inadéquation, ou trop générique vous porte préjudice.

2. La longueur d’une bonne balise title ?

Si je vous dis « Tesla« , vous pensez à quoi ? A la voiture ? Oui, sauf que moi je veux vous parler du chiffre d’affaire de la concession. Par cet exemple, vous comprenez qu’un seul mot est rarement la bonne solution. En revanche, La longueur de la balise Title chez Google est aujourd’hui de 512 pixel soit environ 55 caractères, espaces compris, donc si vous écrivez  » Comprendre comment Tesla a pris la première place devant Renault et Peugeot grâce à la beauté de leur voiture et à la puissance de leur gros moteur« , vous verrez votre titre tronqué et vous perdrez du contenu. C’est dommage, non ?


Bon c’est possible de tricher un petit peu, je vous le disais, la longueur est compté en pixel, donc on peut éviter les caractères qui « prennent de la place ». En effet, la lettre “i” prendra toujours moins de place que la lettre “m” ou “w”. Leurs largeurs en pixel sont moins conséquentes. Ainsi, là où nous pouvons mettre 128 lettres “i”, nous ne pouvons mettre que 34 lettres “m”. Gardez à l’esprit que la longueur idéale est entre 50 et 60 caractères, espaces compris.

Exemple d'une recherche google avec le title tronqué

3. Comment rendre attractive ma balise title ?

Vous me direz « à quoi ça sert ? Google n’est qu’un robot, il ne lit pas pour de vrai, et quand bien même, il n’est pas subjectif sur sa lecture ». Vrai, sauf que google prend en compte le Click Through Rate. Non, ce n’est pas un gros mot, il s’agit simplement du taux de clic sur votre page. Je vous invite à lire cet article si le sujet vous intéresse.

Donc comme je le disais, google apprécie le nombre de clic, il a d’ailleurs un petit outils bien à lui que vous connaissez probablement : Google Analytics. Naturellement plus votre titre donnera envie, plus vous aurez de clic, et plus google sera content ! C’est aussi simple que ça.

Utilisez des numéros

Juste parce-que je suis gentille, je vais vous fournir quelques astuces. Premièrement, lorsque vous voyez des balises title avec des nombres dans les SERP, les résultats ont tendance à obtenir un taux de clics plus élevé. Pourquoi ? Simplement car notre cerveau est formé pour trouver ce qui se démarque dans la masse. Un numéro ressort dans une masse de texte, c’est indéniable. Ainsi « 50% de réduction… »,  » Parmis les 5 meilleurs… », ça fonctionne. Mais également de la même façon, une date ça accroche le regard aussi.

Utilisez des verbes d’action

Ensuite, utilisez des verbes d’action. « Essayez, achetez, trouvez, écoutez »…, ils aident l’internaute à savoir quelle action il pourra faire en cliquant sur votre page. Il est prouvé qu’avoir un verbe d’action dans le titre, multiplie le nombre de clics, alors n’hésitez plus.

Utilisez des questions

Si vous n’êtes pas convaincu par cette méthode, vous pouvez toujours utiliser une question. Si vous lisez « Que mangent les Pingouins ? », vous avez envie de cliquer, juste pour connaitre la réponse. C’est parfait ! C’est l’effet voulu, attiser votre curiosité m’a fait gagner un clic, et si vous, vous avez cliquer, combien d’autres le feront ? Ainsi vous comprenez la puissance d’une question.

Travaillez vos mots clés

La dernière astuce que je peux vous donner, mais vous la connaissez déjà, c’est travaillez vos mots clés. Pour augmenter le nombre de visites, vous devez travailler vos CTR, un CTR inférieur à 5% est un mauvais taux de clics. Débutez l’analyse par la Google Search Console. Si vous ne savez pas ce que c’est ou encore si vous ne savez pas vous en servir, lisez ce tuto.

Conclusion

Si jamais vous avez eu la flemme de tout lire, pas de panique, je vous fais un rapide brief ici.

  • Rédigez un titre spécifique à chaque page puisque celui-ci doit décrire le contenu de votre page.
  • Évitez les libellés non explicites comme « Bienvenue sur notre site web », « Homepage » et privilégiez les verbes d’actions, questions, nombres etc.
  • Évitez de lister des mots clés en guise de titre de page , préférez plutôt une phrase courte de 50 caractères .
  • Attention à ne pas répéter le même mots clés dans un même titre .
  • Pensez à votre utilisateur.

Avatar

Déborah Soude

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.