Inbound Marketing

Comment rédiger un livre blanc qui va convertir ?

Par Guillaume Guersan, le 12 septembre 2019, mis à jour le 12 décembre 2019
Comment rédiger un livre blanc qui va convertir ?

Le content marketing a été depuis longtemps une rampe pour le lancement d’un business sur le web. Cela étant, tout contenu ne saurait attirer des visiteurs et encore moins les convertir. Dans cet article, nous allons vous donner quelques techniques pour rédiger un livre blanc qui va convertir vos visiteurs.

Rédaction de livre blanc : une histoire de fond

Le livre blanc et un outil marketing très puissant. Mais avant de l’être, c’est aussi et surtout un élément informatif dans une stratégie de content marketing. En principe, le livre blanc doit capter l’attention mais aussi arriver à convaincre les lecteurs pour les convertir. Comment faire pour le rédiger correctement ?

Comme toute rédaction, votre travail doit commencer par la réflexion. Demandez-vous quel sujet intéresserait votre cible et sur quel ton voudrait-il le lire. La clé dans cette étape, c’est de toujours vous mettre à la place du lecteur cible. N’hésitez pas à vous construire une mindmap pour que vous ne vous perdiez pas dans vos idées et pour vous assurer de toujours garder la logique.

Ensuite, passez à la rédaction à proprement dite. Pour un livre blanc attirant, optez pour des titres accrocheurs et optimisés. Essayez également de faire des paragraphes concis et clairs histoire de ne pas semer la confusion aux lecteurs. Faites-en de même pour les phrases. N’hésitez pas à mettre en exergue les idées principales ou celles que vous voulez faire retenir aux lecteurs en les mettant en gras. Cela va leur permettre de les repérer facilement.

Enfin, évitez d’utiliser des vocabulaires trop techniques bien que vous ayez besoin d’insérer des preuves et des exemples concrets à l’appui. Restez simple, clair et concis à chaque fois.

Livre blanc, la forme compte aussi !

Comme tout contenu web, la forme du livre blanc compte beaucoup dans la mesure où c’est le premier élément qui « saute aux yeux » de l’internaute. Soignez donc le design de vos pages et intégrez la charte graphique de votre entreprise. Le plus important, c’est de garder une cohérence entre les différentes pages pour que le lecteur sente que la navigation vit réellement.

Lorsque vous mettez en forme votre livre blanc, pensez à bien définir la structure du document. Veillez à bien surveiller l’enchaînement des pages en dressant en amont un squelette autour des pages titres. Chaque page doit avoir son rôle et l’emplacement des contenus graphiques doivent suivre une logique sur chacune d’elles. La fluidité des pages repose sur quatre grands principes :

  • Ne pas changer de modèle de mise en page du texte entre deux pages
  • Aérer les textes et alternez les couleurs de fonds des pages
  • Travaillez les alignements de manière à avoir une mise en page uniforme
  • Placez régulièrement des visuels pour appuyer vos propos

Enfin, choisissez des polices de caractères fixes. Les styles utilisés doivent être les mêmes pour chaque page. C’est important pour garder la fluidité et l’harmonie de votre livre blanc. Et pour que tous ces critères soient bien retenus, n’oubliez pas de les inscrire dans votre charte graphique.

Avatar

Guillaume Guersan

Consultant en marketing digital, j'aide mes clients à générer des leads qualifiés via les leviers numériques. Attaché au ROI de mes actions, je privilégie souvent le SEO (référencement naturel) mais le SEA, les réseaux sociaux et la publicité en ligne en général font parti des leviers que je peux actionner.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.