Publicité en ligne

Comment réduire son CPC sur Google Ads ?

Par Guillaume Guersan, le 12 août 2019, mis à jour le 12 décembre 2019
Comment réduire son CPC sur Google Ads ?

Le CPC ou coût par clic représente la somme que vous êtes prêt à dépenser lorsqu’un internaute clique sur votre annonce. Plus vous avez des clics qui ne sont pas convertis en acte d’achat ou à une signature de contrat, plus vous payez inutilement. Pour une campagne d’annonces efficace et rentable, il faut convertir le maximum de clics. Il est également important de veiller sur la pertinence de l’annonce afin d’obtenir le maximum de clics convertis. Découvrez comment vous pouvez empêcher vos annonces d’être affichées dans des résultats de recherche inappropriés.

Le ciblage : indispensable pour réduire le nombre de clics non convertis

Le ciblage est un élément non-négligeable à définir en amont de votre campagne Adwords. Google Adwords vous donne le choix entre quatre types de ciblage dont la requête large, la requête large modifiée, l’expression exacte et le mot-clé exact. Pour augmenter sa visibilité tout en enregistrant le maximum de conversion, il faut veiller à ce que la cible ne soit ni trop large ni trop précise. Le but est d’avoir le maximum de visiteurs qualifiés et non des internautes qui sont tombés par hasard sur votre annonce. Pour cela, vous pouvez notamment cibler par zone de chalandise, par sexe, par âge ou par d’autres critères spécifiques selon la typologie de vos activités.

Optimiser les landing pages et le call-to-action

Tout comme le choix des mots-clés et du ciblage, le choix de la page d’atterrissage est très important. Pour qu’un clic se transforme en une conversion, l’internaute doit se retrouver sur la bonne page et avoir toutes les informations dont il a besoin par rapport à sa requête. Par exemple, un internaute qui a cliqué sur votre annonce avec la requête dépannage plomberie ne devrait pas se retrouver sur la page d’accueil de votre site qui contient tous les services que vous proposez. De même, il serait dommage de laisser filer un visiteur qualifié qui a atterrit sur votre page. Sa visite doit se transformer maintenant en une action concrète : demander à être rappelé, inscription à une newsletter, achat en ligne, demande de devis, etc. Pour cela, vous devez soigner la qualité des call-to-action, les rendre plus attrayants mais surtout les placer aux bons endroits.

Exploiter les extensions d’annonce

Les extensions permettent d’optimiser vos annonces à moindre coût. En effet, il n’est pas nécessaire de se positionner dans le trio de tête des résultats de recherche si l’annonce n’est pas pertinente. Grâce aux extensions, vous rendez vos annonces plus visibles, car elles sont plus étoffées. Vous avez également plus de chance de convertir des visiteurs qualifiés, et vous augmentez votre CTR de 10 à 15 %. Il y a plusieurs sortes d’extension dont les extensions de lieu, les extensions d’appel, les extensions d’application, les extensions de liens annexes et les extensions d’avis. Il est plus avantageux d’utiliser une combinaison d’extension au lieu d’une extension unique.

Pour conclure, le CPC influence le coût de votre campagne, c’est pourquoi il est important de l’optimiser pour gagner à la fois en rentabilité, mais aussi en visibilité.

Avatar

Guillaume Guersan

Consultant en marketing digital, j'aide mes clients à générer des leads qualifiés via les leviers numériques. Attaché au ROI de mes actions, je privilégie souvent le SEO (référencement naturel) mais le SEA, les réseaux sociaux et la publicité en ligne en général font parti des leviers que je peux actionner.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.