Catégories
Réseaux sociaux

Qu’est ce que le reach sur les réseaux sociaux ?

Vous avez sûrement déjà dû voir dans les statistiques de vos publications sur les réseaux sociaux, la notion de « Reach » qui a plusieurs dénominateurs communs comme les « impressions », le « taux d’engagement » etc.

Dans cet article, nous allons essayer de comprendre un peu mieux ce terme employé à tout va, mais qui reste néanmoins assez énigmatique.

Le reach d'instagram, twitter et facebook

Définition du terme “Reach”

Le Reach désigne en français la « portée » de votre publication sur un réseau social. C’est en somme, comment et à quel niveau votre publication va être affichée dans le fil d’actualité d’autres membres du réseau (que ce soit des gens que vous connaissiez ou non). On peut donc prendre cette notion comme l’indicateur de l’audience sociale d’un individu, d’une entreprise, ou d’une marque.

Cependant, il y a quelques différences de fonctionnement de ce terme en fonction de la plateforme que l’on utilise.

Instagram vs Facebook

Le « Reach » fonctionne sous forme d’algorithme pour chacun de ces réseaux. Ils sont comparables et pourtant assez différents.

Instagram fait en sorte que, théoriquement, votre publication touche 100% de vos abonnés. Je dis théoriquement car c’est, dans quasiment tous les cas, impossible. Cela ne prend pas en compte, le nombre de publications qui vont être affichées avant la vôtre dans le fil d’actualité de vos abonnés, ni les utilisateurs qui ne vont pas ouvrir l’application de la journée, ou alors pas au moment de publication de votre photo/vidéo. Le but d’une publication instagram va donc être de toucher des gens non abonnés à votre compte.

Facebook, en revanche, gère totalement différemment son algorithme (appelé « Edgerank »). Les publications de votre page vont toucher entre 0 et 30% de vos abonnés. Cette méthode est techniquement fonctionnelle, puisque Facebook part du principe que l’audience des utilisateurs est constamment en expansion car les gens continuent d’ajouter des gens en amis.Mais c’est malheureusement une des causes directes du déclin de la popularité du réseau pour les communicants en tout genre. Les gens ne sont pas toujours touchés par les choses qui les intéressent (mais il y a pourtant depuis ces deux dernières années un augmentation des actions de facebook qui pousse donc les marques à utiliser des publications payantes pour booster leur reach) et donc ont moins de chances de retourner sur la plateforme.

Publication payantes sur facebook

Quelques conseils pour booster son reach

Je vais maintenant vous donner quelques conseils pour booster votre reach organique sur vos réseaux sociaux que ce soit en tant que simple utilisateur, en tant que blogger ou influenceur.

Tout d’abord, si vous voulez mettre un lien vers un site externe pour renvoyer à une page qui vous a plu (ou que sais-je), ou vers un de vos articles, privilégiez l’outil vidéo. Créez une vidéo résumant votre article avec des sous-titres pour convier les utilisateurs à cliquer sur le lien, ou à au moins retenir les informations essentielles de votre message.

Incitez vos lecteurs à réagir (like, partage etc.), l’engagement passe aussi par là, enverra surement des notifications dans le fil d’actualités des gens qui suivent vos utilisateurs. Cela créera un effet boule de neige positif pour vous.

Aussi, postez à des heures d’affluences différentes. Elles sont différentes pour chaque platerformes mais elles sont essentielles à retenir pour toucher le plus de monde. Je vous renvoie aux images ci-dessous pour avoir les différentes horaires.

Reach Youtube
Reach Facebook
Reach Instagram
Reach Twitter

Et enfin, soyez patient et persévérant. Ne vous imaginez pas que la popularité dans votre activité va arriver du jour au lendemain. Effectivement, on peut sentir mal si une publication ne marche pas auprès de nos abonnés. Si une ou plusieurs publications “échouent”, cela n’est pas grave. Analysez vos possibles erreurs, essayez de les corriger, tentez, explorer, et surtout ne partez pas dans une quête malsaine de “buzz pour du buzz”, cet effet ne dure jamais bien longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *