Publicité en ligne

La sortie de Diablo Immortal mouvementée, l’exemple d’une communication réfléchi au mot prêt

Par Leclerc Leo, le 17 juin 2022 - communication
Diablo Immortal sortie mouvementée

Le 2 juin 2022, est sorti Diablo Immortal, et déjà, les premiers problèmes vois le jour, don un majeur : le financement de l’avancement du joueur. Promesses non tenues ou communication habille ?

Avant la sortie de Diablo Immortal, la communication sur l’aspect gratuit

Dans les jours avant les premiers tests des joueurs, la communication autour du jeu était fortement accès sur le fait que tous les équipements étaient gratuits. Que le joueur n’avait aucunement besoin de dépenser un seul centime pour pouvoir maximiser son efficacité. C’était la promesse que les joueurs attendaient.

post de Wyatt Cheng a propos du fonctionnement de diablo immortal

Dans ce message le directeur du développement du jeu, Wyatt Cheng, communique bien sur le fait que le joueur ne pourra en aucun cas augmenter ses équipements avec de l’argent. En le prouvant par, notamment, une vidéo.

Il a donc accès une partie de la communication sur un aspect très important pour son public qui est la partie sur la gratuité du jeu dans la progression. Il appelle les joueurs à venir se faire leur propre opinion sur le jeu, en le téléchargeant eux-mêmes.

Cette stratégie de communication vise à rassurer et à se positionner en figure presque paternelle en rassurant sur les aspects sur lesquels la communauté avait des doutes. À juste valeur.

Dans la deuxième grande partie de sa réponse, il prouve le travail de son équipe et de sa personne sur le jeu et, sans donner les éléments du jeu.

Puis est venu la pré-alpha.

La pré-alpha et les premiers questionnements

Déjà plusieurs joueurs ont relevé de potentiels problèmes au niveau des dépenses in game de Diablo Immortal, pour lesquels Wyatt Cheng a dû adapter encore une fois sa communication.

Cette fois beaucoup plus instructeur, directif, montrant qu’il sait, contrairement au joueur qui découvre, en assurant que ce n’est pas une partie contraignant le jeu.

Avec ce choix de communication, il arrive à contourner les problèmes avec une ligne éditoriale prévue pour tous ces questionnements.

L’avantage pour le jeu est que tous les retours, bon ou mauvais augmentaient le trafic autour de son nom, qui le fît connaître au delà des frontières des joueurs de la licence Diablo. Et donc attira des joueurs n’ayant peu, voir jamais joué à cette licence.

Le 2 juin, sorti de Diablo Immortal, la plongé dans un énorme badbuzz

Ça y est, le jeu est sorti. Tout le monde ce ru sur le téléchargement. Pouvoir essayer Diablo Immortal avec cet aspect tant apprécié, la gratuité. Mais…

Les premiers retours commencent à tomber. Les joueurs se rendent compte du modèle économique, pour exemple ces quelques captures d’écran.

diablo immortal vidéo dénoncant le pay to win
diablo immortal fanart diablo immoral
Argumentation de Wyatt Cheng sur ses propos

Des anciens messages de Wayyt Cheng son réutilisés contre lui. Mais il arrive à nuancer son propos avec des subtilités sur ce qu’il appelle équipement.

Ici, l’équipe de Diablo Immortal ne considère pas les gemmes (partie plutôt importante de l’équipement) comme de l’équipement. Et donc, pour pouvoir mettre un personnage avec les caractéristiques maximum. Il faudrait selon certains internautes dépenser non pas 100 euros, non pas 10 000 euros, mais bien 100 000 euros !

Forcement cette nouvelle a extrêmement fait parler d’elle et à propulsé, encore plus fort, le jeu.

Badbuzz recherché ou communication ratée ? Plusieurs éléments peuvent faire penser à une communication millimétrée et un Badbuzz voulu. Oublier de mentionner la partie payante et minimisant les coups requis pour avoir un personnage avec les meilleures statistiques. Possiblement les plus grandes pistes.

Et selon vous ?

Leclerc Leo

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.